David Ros

David Ros, 45 ans marié, père de 2 enfants est enseignant-chercheur en Physique, Maire de la commune d’Orsay et Conseiller départemental de l’Essonne.

Il découvre le jeu d’échecs en 1986 au travers du match Karpov-Kasparov, médiatisé notamment par le quotidien Le Monde. Il jouera en compétions pour le club d’Orsay en 1987 en Nationale III, et en Nationale II avec un Elo de 2000.

Puis se consacrant à ses études de physique à l’Université Paris-Sud Orsay, devenant docteur en sciences physiques en 1998, puis Maître de conférences en 1999, et à ses activités politiques (conseiller municipal à 18 ans, Maire-adjoint de 1995 à 2007, Maire depuis 2008 et Conseiller départemental depuis 2004) il fit une pause avec le jeu d’échecs.

C’est dans le cadre de ses fonctions de maire de la commune d’Orsay et après avoir rencontré Bachar Kouatly en 2012, qu’est lancée dans les écoles de la commune l’initiation au jeu d’échecs à la fois sur le temps scolaire et le temps périscolaire.

En 4 ans, ce sont plus de 450 enfants qui ont pu ainsi bénéficier de cours d’échecs par des moniteurs expérimentés, reposant entre autres sur l’introduction des nouvelles technologies au service de la partie majoritaire. Ce travail pédagogique a abouti naturellement à la prise de licences par près d’un tiers des enfants. Depuis 2 ans les 3 écoles d’Orsay finissent aux 3 premières places des championnats scolaires départementaux. Cette année, une école a même été classée troisième aux championnats interacadémiques d’Île-de-France.

Ce fut pour David Ros, l’occasion ou le prétexte pour reprendre contact avec la compétition de club, participant ainsi cette année au tournoi du Cap d’Adge aux côtés de son fils aîné et de participer à la remontée en Nationale III du club d’Orsay.

Il souhaite maintenant faire pleinement bénéficier de son expérience d’élu sur le terrain à l’ensemble de la Fédération française, de ses clubs et plus particulièrement de promouvoir le développement du jeu d’échecs dans les écoles au cours des 4 prochaines années.

Je suis heureux que David Ros accepte de rejoindre la FFE. Ses compétences diverses et variées, de scientifique, de passionné du jeu d’échecs, de gestionnaire, d’élu, de père de famille (ses deux enfants jouent aux échecs), de sa connaissance intime du monde politique seront certainement une valeur ajoutée pour notre Fédération ambitieuse. (BK)

PrécédentSuivant