Jean-Paul Griggio

En 2013 et après un très long parcours associatif, marqué à chaque fois par la présidence de quelque chose, Jean-Paul Griggio est élu à la présidence de la Ligue d’Alsace des échecs.

Entouré d’excellents bénévoles qui l’ont suivi et ont cru en lui, il propulse cette Ligue au plus haut.

Tout n’a jamais été simple pour lui qui a découvert le jeu d’échecs comme passion après le grand match Fischer – Spassky de 1972.

Il a beaucoup joué et joue encore, mais le plaisir de gérer des groupes, ce pourquoi il paraît doué, l’a dirigé aussi vers l’arbitrage, l’animation (DAFFE 1), et la formation de jeunes talents dans son école d’échecs du club des 3 pays à Huningue qu’il a créée en 2003 et qui est désormais réputée.

Aujourd’hui Jean-Paul croit fermement aux grandes capacités de Bachar Kouatly – qu’il connaît depuis la fin des années 1970 – pour redorer le blason de la Fédération française en y étant élu président en décembre 2016.

Celle-ci a besoin de quelqu’un comme Bachar pour assurer sereinement son avenir.

J’ai rencontré Jean-Paul Griggio à de nombreuses reprises lors de tournois d’échecs et plus récemment à Saint-Louis lors d’une animation qu’il avait organisé autour du jeu d’échecs. En tant qu’ancien président de la Ligue d’Alsace, très active à la FFE, il m’a paru naturel de lui demander de rejoindre notre liste afin que cette Grande Ligue Champagne Ardenne Lorraine Alsace soit représentée dans les instances du futur Comité directeur de la FFE. C’est un homme responsable, loyal et dévoué qui ne transigera pas avec les principes et les valeurs. (BK)

PrécédentSuivant