Laurent Freyd

38 ans, divorcé, 1 enfant – arbitre international, responsable informatique chez 3M

« Membre de notre chère famille des échecs depuis 30 ans, j’ai pu vivre notre passion commune sous diverses formes, en tant que joueur, dirigeant, arbitre. Les plus marquantes étant 7 ans absolument passionnantes à la tête du Comité Val d’Oisien des Échecs ; et l’arbitrage, en particulier à la DNA depuis 2005, à l’international et dans les formations d’arbitres fédéraux, activités qui me permettent d’apprendre des autres, de transmettre mes compétences et d’échanger nos pratiques avec des collègues d’autres pays.

En dehors des 64 cases, côté professionnel, c’est l’informatique au sein d’une grande entreprise depuis 16 ans (gestion de projets, management d’équipes) ; côté loisirs, le handball comme joueur, le rugby en spectateur et avant tout mon fils de 8 ans, qui a joué ses premiers tournois d’échecs cette saison !

Au Comité directeur de la FFE, je souhaite apporter la combinaison de mes expériences professionnelles et échiquéennes pour contribuer au développement des échecs en France. Je m’engage aux côtés de Bachar, car il incarne pour moi le leader en mesure de développer le potentiel de notre Fédération et de solidifier le liant naturel qu’elle représente pour nos clubs. »

Je connais Laurent Freyd depuis de nombreuses années. C’est un arbitre qui est toujours resté dans les limites discrètes de ses attributions. Il est polyglotte, il a arbitré de nombreux tournois internationaux, il est diplomate, souriant, sympathique et très compétent. Laurent Freyd gagne à être connu et va aussi dans l’équipe dirigeante apporter de la fraîcheur à l’image de la FFE. Il va pérenniser l’organisation de la DNA et les relations avec le monde de l’arbitrage au niveau international, et nous en aurons besoin afin de développer le jeu d’échecs au France. (BK)

PrécédentSuivant